La Pointe du Vaisseau

La Pointe du VaisseauClubs de Port-Cros La Pointe de la Croix

 
Localisation Ile de Port-Cros
Type épave/site
Profondeur

Roche, Sable, Herbier
40 mètres

Difficulté de la plongée
Intérêt faune et flore
Intérêt épave/site

 

Description :

Au Sud-Est de lîle de Port-Cros, la Pointe du Vaisseau est une plongée ressemblant fortement à celle de la Gabinière, tant pour la flore que pour la faune que lon va y rencontrer. Néanmoins, et à la différence de la Gabinière Est ou du Sec de la Gabinière, il y a beaucoup moins de courant. Le site est exposé au vent d'Est, et protégé du Mistral. La Pointe est interdite au mouillage, mais il existe une bouée réservée en priorité aux clubs de plongée sur laquelle on peut assurer un mouillage.
La plongée se fait le long dun éperon rocheux d'une quizaine de mètres de hauteur environ qui descend jusqu'à 40 mètres où lon trouve le sable. La plongée peut-être faite indifféremment côté Est ou Ouest. Les deux faces étant très jolies, et recelant des failles avec de gros groupes de roches. En débutant par la face Est, vous descendez plein Sud riche main droite. Sur votre gauche se trouve l'herbier de posidonie avec quelques petits groupes de roches de 2-3 m de hauteur. Arrivé au sable, vous pouvez suivre un mini-tombant de 3-4 m de hauteur où la faune est très riche (ne figure pas sur le schéma), ou remonter tranquillement de l'autre côté de l'éperon rocheux.

  La Pointe du Vaisseau http://com.univ-mrs.fr/gisposi http://www.parcsnationaux-fr.com/portcros

Faune et flore :

La faune est très variée. On y trouve des murènes, chapons, poulpes, roussettes mais les stars du lieu sont les mérous. Moins nombreux que sur la Gabinière, il nest néanmoins pas rare den voir de gros spécimens, de même que pour les roussettes cachées le plus souvent sous les roches.
La flore est belle mais on na pas la profusion présente sur la Galère. On peut y voir les habituelles gorgones avec une dominante des gorgones blanches, des étoiles de mer glaciaires, des nudibranches et vers plats ou encore des axinelles communes.


Retour page roches